Publié par L∆ Te∆m ∆qu∆rius

#Agitation

Au cours de la journée, pensez à jeter de temps à autre un regard en vous-même. Et si vous vous sentez agité, fébrile, arrêtez-vous tout de suite, sinon cet état va se prolonger indéfiniment et il se reflétera de façon négative sur tout ce que vous vous préparez à faire. Une fois que vous vous êtes arrêté, concentrez-vous quelques secondes pour vous apaiser, faire quelques respirations profondes, puis reprenez votre activité sur un autre rythme.
Sous l’effet d’une mauvaise surprise, de l’inquiétude, de l’agacement, on se met à bousculer les objets, à claquer les portes, à heurter les meubles. Pourquoi ? Parce qu’inconsciemment on tâche de se débarrasser d’une énergie qu’on n’arrive pas à maîtriser. Mais plus on s’agite, plus on est poussé à s’agiter. Il faut donc faire le contraire : rester complètement immobile pendant un moment. Une fois apaisé, on continue son travail dans de meilleures conditions.

Omraam Mikhaël Aïvanhov, Pensées quotidiennes

Commenter cet article